Étalonnage

Étalonnage

Previous Next

Étalonner une épreuve consiste à établir des catégories ordonnées de références ou des classes ordonnées à partir des notes brutes de  l'échantillon normatif. L'étalonnage, c'est « un barème utilisé pour le classement d'une valeur individuelle par rapport à l'ensemble des valeurs caractéristiques d'une population » (Piéron, 1951).

L'action d'étalonner correspond donc à la réalisation d'un ensemble d'opérations établissant, dans les conditions spécifiées, la relation entre le score brut et une valeur ayant une signification (en positionnant une personne par rapport à un groupe de référence et plus particulièrement l'échantillon normatif). Suite à cette opération, toutes les notes brutes possibles (et non pas seulement les notes brutes observées dans l'échantillon) appartiendront à l'une ou l'autre des catégories de référence de l'étalonnage.

Pourquoi construire un étalonnage ?

oL'étalonnage donne un sens à la mesure car les catégories ou classes de l'étalonnage permettent dedans certains cas de  condenser l'information mais surtout de rendre les données plus clairement interprétables.

oLes classes ou catégories de l'étalonnage permettent de rendre comparable des mesures de caractères divers et hétérogènes (par exemple, des temps en secondes et des points par item réussi). Elles permettent de comparer les catégories auxquelles appartient une personne dans des épreuves différentes.

oL'étalonnage permet, dans certains cas et en acceptant un postulat sur la forme de la distribution, de transformer l'échelle ordinale que constitue la note brute en échelle qui sera ensuite traitée comme une échelle d'intervalle dans les recherches.

Principaux étalonnages utilisés en psychologie.

Pour faire simple, on peut considérer que l'on a 3 grands types d'étalonnage usuellement utilisés (cf. schéma ci-dessous) :

®ceux qui s'appliquent sur des scores dont la distribution est normale (après transformation initiale on non des scores bruts) ;

®ceux qui ont aussi pour objectif principal de normaliser la distribution des scores  (les scores étalonnés se distribueront normalement) ;

®et enfin les étalonnages qui transforment les scores bruts en rang (sans hypothèse sur la distribution).

Observation : le terme étalonner dans la langue française à une définition partiellement différente de celle des psychologues. Étalonner peut avoir deux sens courant : (1) vérifier la conformité d'une mesure ou d'une valeur avec l'étalon conventionnel (2) Graduer, régler un instrument conformément à l'étalon. Le terme d'étalonnage en psychologie fait plutôt référence à cette deuxième définition et la mesure obtenue traduit une position (la métrique change selon l'étalonnage) dans un échantillon normatif représentatif d'une population parente.