Tests d'efficience

Tests d'efficience

Parent Previous Next

Les tests d'efficience (ou cognitif) permettent d'évaluer la capacité à acquérir des connaissances, la capacité à traiter certaines informations, des niveaux de connaissances, des aspects du fonctionnement cognitif. Habituellement on distingue :

Tests d'aptitudes : permettent d'évaluer la capacité à acquérir des connaissances ou à traiter des informations dans des domaines particuliers (aptitudes : verbale, spatiale, numérique, etc.).

Les échelles composites d'intelligence : évaluent un niveau de performance ou un niveau de développement global (les résultats sont exprimés le plus souvent en quotient intellectuel [QI] ou quotient de développement [QD])

Les tests de connaissances (achievement test) : permettent d'évaluer les connaissances acquises (tests de connaissances scolaires et professionnelles). Comme nous l'avons mentionné précédemment, cette catégorie est incluse dans une catégorie plus large (dans les classifications nord-américaine) qui sont les "tests de rendement". Ces derniers englobent les grandes évaluations internationales (comme les enquêtes PISA), les tests de connaissances, les tests d'évaluation scolaire, etc. Ils s'écartent donc parfois de notre définition des tests (définition qui est plus restreinte).

Tests spécifiques (évaluation de processus) ou tests neuropsychologiques : test d'attention-concentration, test de mémoire, etc.

Remarque : parmi les tests d'efficience on distingue aussi les tests de vitesse qui privilégient l'évaluation par le temps d'exécution des problèmes : les items sont le plus souvent simples. A l'inverse les tests de puissance n'ont pas de limite de temps et les items sont complexes.